Description

matricaria recutita L

Famille : asteraceae
Partie distillée : sommités fleuries ou capitules frais ou séchés
Origine : Slovénie, Pays de l’Est, Allemagne, Egypte

Propriétés principales

  • Anti-inflammatoire et décongestive
  • Anti-prurigineuse et antiallergique
  • Antispasmodique
  • Tonique digestive et stomachique
  • Hormon-like : oestrogène-like

Indications traditionnelles

  • Eczéma et dermatoses prurigineuses, eczéma allegique, varicelle, herpès, zona, plaies infectées et ulcéreuses
  • Asthme et allergies
  • Stress, nervosité
  • Cystites, inflammations douloureuses des voies urinaires
  • Dyspepsies, gastralgies, ulcères gastro-intestinaux
  • Dysménorrhées, aménorrhées

Renseignements utiles

La Pharmacopée Européenne précise qu’il existe deux types d’HE de Matricaire

  • l’HE riche en oxydes de bisabolol : 29 à 81 %
  • 
l’HE riche en (-)-α-bisabolol : 10 à 65 %

Le pourcentage de Chamazulène doit être > ou = à 1 %
Le total des oxydes de bisabolol et du (-)-α-bisabolol doit être > ou = à 20 %

Le Chamazulène colore l’HE en bleu foncé : c’est un composé qui n’existe pas dans la plante avant distillation, il se forme à partir de la matricine (proazulène incolore) ou de l’artabsine lors de l’hydrodistillation.

Répartition des principales molécules aromatiques en %

Contre-indications

  • Déconseillée dans les trois premiers mois de grossesse
  • Voie interne réservée au thérapeute
  • Pas d’usage prolongé sans l’avis d’un thérapeute